Les concerts 2020

Tout ce qui concerne la musique et qui n'est pas directement lié à Marillion...
Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7253
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: Les concerts 2020

Message par Mr a » 02 mars 2020, 13:54

Comme quoi,il y a toujours des raisons de se réjouir d'un virus :lol:

https://www.europe1.fr/culture/coronavi ... es-3952670

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Chris54
Membre Sénior
Messages : 126
Enregistré le : 03 septembre 2009, 07:53

Re: Les concerts 2020

Message par Chris54 » 04 mars 2020, 13:51

Vus qq jours avant à Strasbourg l'éproustouflant concert des norvégiens de Leprous.
"pittfalls" le petit dernier est parfait

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4159
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Les concerts 2020

Message par gato13 » 05 mars 2020, 16:51

Image

Toute la tournée européenne est annulée...

:(
Modifié en dernier par gato13 le 03 juillet 2020, 15:14, modifié 2 fois.
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Nonotofu
Membre Sénior
Messages : 1583
Enregistré le : 29 mars 2013, 23:14

Re: Les concerts 2020

Message par Nonotofu » 06 mars 2020, 16:32

En attendant le compte rendu de Nikowe sur le concert de Pendragon, voici le récit de Clive Nolan sur son périple parisien. (Récit récupéré par Patrice du Houblon, je ne fais que l'intermédiaire ;) ).

"Mais là je tiens à faire part de mon écœurement à la lecture du récit de Clive Nolan (claviers) sur leurs "aventures" à la Maroquinerie. En voici la traduction : ""Le Jour de l'Enfer !
Nous nous doutions que ce serait un jour difficile, mais personne ne s'attendait à ce que ce soit le cas à ce point !
Comme si souvent à Paris, nous avons déposé notre matériel et nos affaires près du lieu du spectacle, afin que le bus puisse partir et trouver un parking adéquat. Sauf que nous avons été déposés dans une autre rue (à cause d'une bizarrerie de la position de la salle), donc tout le matos a dû descendre d'une petite colline, puis remonter une autre rue et revenir à la salle. Bravo à l'équipe pour cette "entrée" vraiment merdique !
Une fois à l'intérieur de la salle, nous avons eu droit à un environnement sans air et, bien sûr, à une loge de la taille d'un timbre-poste. Il y avait un peu de nourriture mais Vinnie s'est retrouvé à manger du poulet cru, ce qui nous a mis en garde !
C'est alors que les disputes ont commencé. Les chauffeurs n'ont pas réussi à faire entrer le bus dans le parking qui leur avait été proposé et ils ont donc dû trouver un autre endroit ; cela a coûté de l'argent et du temps, mais au moins ils ont fini par se garer et par se brancher sur le courant. Cela signifiait que le bus ne pouvait pas venir nous chercher à minuit mais à 1h30 du matin.
C'est simple, non ?
Non !
Il y avait un couvre-feu sonore strict à 22h30, donc la première chose que nous avons dû faire a été de couper le décor. Ce n'est jamais bon, mais nous n'avions pas le choix.
Le défi suivant était de libérer le lieu avant minuit. Une heure et demie pour finir de vendre la marchandise, emballer tout le matériel, mettre la marchandise en boîte, et tout sortir de la salle. Encore une fois, quelle équipe !
Cela aurait pu se faire, mais le bus n'a pu nous rejoindre qu'à 1h30. Il y avait une sorte de couloir couvert à l'extérieur de la salle où nous pouvions charger tout le matériel et le trimballer jusqu'à ce que nous soyons récupérés.
C'est simple, non ?
Non !
Apparemment... ce n'était pas possible parce que le personnel du site avait commencé à une certaine heure et, grâce à diverses règles syndicales, il devait finir à minuit. Malheureusement, à moins de payer des heures supplémentaires à quelqu'un pour attendre avec nous, il devait fermer les portes du grand couloir et nous laisser dans la rue glacée avec tous nos sacs et notre matériel.
Alors peut-être aurions-nous pu payer quelques shekels supplémentaires pour que quelqu'un nous laisse utiliser le couloir ?
C'est simple, non ?
Non !!!
Ils voulaient 300 euros pour nous laisser utiliser ce putain de tronçon de béton sous couverture. 300 euros ! Naturellement, nous étions pris à la gorge, alors malgré les meilleures tentatives de Rachel pour négocier quelque chose de plus raisonnable, 300 euros ont été accordés.
Sachant que ce concert était complet, on aurait pu penser qu'un peu de flexibilité aurait pu être exercée. Mais non.
Alors, on met le matériel dans le couloir avant minuit avant de tout faire glisser dans la rue, puis on remonte l'autre rue et on monte dans le bus.
C'est simple, non ?
Non !!!!
Un appel est arrivé pendant que nous attendions : les chauffeurs s'étaient réveillés mais quelqu'un avait coupé le courant dans ce parking de bus, si bien que les batteries du bus étaient complètement à plat ! Le bus n'allait nulle part ! Il n'allait certainement pas être avec nous à 1h30.
Mais il y a de la bonne nature en chacun de nous, alors ayant déjà payé les 300 euros pour ces "heures supplémentaires", on aurait pu imaginer qu'ils ne nous en voudraient sûrement pas de rester un peu plus longtemps jusqu'à ce que le bus arrive enfin.
C'est simple, non ?
Non ! !!!!
A une heure cinq minutes, on nous a dit de sortir le matériel du couloir ! A ce stade, nous n'avions aucune idée de quand nous reverrions le bus. Alors on s'est tous mis au travail et on a sorti le matériel dans la rue. Franchement, d'après mes calculs, on devrait nous rembourser une partie de ces 300 euros !

Nous étions donc là, dans la rue à 1h30 du matin.
Peu importe, l'autobus triait quelques câbles de démarrage et nous rejoignait rapidement.
C'est simple, non ?
Arghhhhhhhhh !!!!!
Apparemment, même cela était beaucoup trop compliqué. Alors nous avons attendu, et gelé, et attendu, et gelé, et attendu. Finalement, le "service normal" a repris et le bus est parti. Le matériel a donc été déplacé vers le bas de la colline et dans l'autre rue où nous avons attendu et gelé encore un peu.
Juste après 3 heures du matin, le bus est arrivé ! Après un emballage très fatigué de notre matériel et de nos affaires, nous avons enfin pu quitter une salle qui, je l'espère personnellement, ne sera plus jamais utilisée !
De surcroit, ce n'est qu'une partie de tous les incidents de la journée, mais je pense que cela suffira pour le moment. Peut-être que plus tard, je révélerai l'"épreuve du pantalon".

Jusqu'à présent, j'ai omis de mentionner le concert lui-même. Le meilleur moment de la journée, c'était le public ! Ils étaient absolument brillants et c'était un plaisir de mettre de côté toutes les conneries de la journée et de leur jouer ;) J'ai été impressionné par leur silence pendant les moments d'ambiance ; merci pour ce respect :)
Il faisait tellement chaud et il n'y avait pas d'air dans la salle (qui, personnellement, je pense qu'elle était trop remplie) qu'un pauvre type s'est effondré, et nous avons dû interrompre le concert jusqu'à ce qu'il soit mis à l'écart. Je suis heureux de dire qu'il a quand même pu voir le reste du spectacle depuis le côté de la scène.
Donc oui, super concert.

Et puis tout ce qu'on a eu à faire, c'est de faire nos bagages et de partir...
C'est simple, non ?"


C'est vrai que la Maroquinerie, c'est limite pour ce genre de concert. C'est bien pour H avec son clavier mais quand même petit pour un groupe. ;)

Nonotofu
Membre Sénior
Messages : 1583
Enregistré le : 29 mars 2013, 23:14

Re: Les concerts 2020

Message par Nonotofu » 08 mars 2020, 12:15

Compte rendu et vidéos du concert de Pendragon par Patrice du Houblon.
https://patriceduhoublon.blogspot.com/2 ... mment-form

Répondre