LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Pour discuter de tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs.
Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7276
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 21 janvier 2020, 20:16

Hier soir:
Image
de Larry Clark (2001)

mon avis ici :arrow: viewtopic.php?f=11&t=1299&p=16564&hilit ... ark#p16564

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4283
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 22 janvier 2020, 07:08

Image
(1987)

La guerre du Vietnam vue par le maître Stanley Kubrick. Forcément cérébrale, férocement viscéral, fortement déstabilisant et irrémédiablement passionnant, "Full Metal Jacket" dénonce les ravages d'une guerre qui n'en est pas une. Ou comment une nation transforme des jeunes hommes en machines à tuer sans état d'âmes ou si peu. Un ennemi invisible miroir de leurs subconscients et de leurs personnalités broyées par le corps militaire. Un ennemi qui prendra forme sous les traits d'une jeune enfant vietnamienne lors d'une scène d'une violence physique et psychique insoutenable où toute humanité a disparu pour ne laisser place qu'à des êtres froids et exterminateurs. Et c'est peu dire que la prodigieuse mise en scène du maestro vous plonge au cœur des ténèbres de ces jeunes gens et des combats qui les entoure. Une mise en abîme vertigineuse et perturbante qui a révélé Vincent D'Onofrio, Lee Ermey et confirmé Matthew Modine. Revoir "Full Metal Jacket" aujourd'hui permet de réaffirmer combien la vision critique et cruelle de Stanley Kubrick sur le monde qui l'entourait était lucide et parfois prophétique. En effet le choix de situer les combats du film en zone urbaine et non pas dans la jungle, comme la plupart des films traitant du conflit vietnamien, ne préfigure-t-il pas les guerres qui allaient suivre dans les année 90 et 2000.

MAGISTRAL !!!

:wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4283
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 22 janvier 2020, 12:47

Image
(1960)

Un bonheur de comédie sublimé par le duo Marilyn Monroe - Yves Montand au sommet de leur charisme. Brillamment réalisé, "Le milliardaire" enchante par la qualité de son interprétation et de son scénario. À savourer sans aucune modération !

:wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Nonotofu
Membre Sénior
Messages : 1592
Enregistré le : 29 mars 2013, 23:14

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Nonotofu » 23 janvier 2020, 14:02

Le plus grand film français de 2020.
Cela dit, y a pas grand chose pour le concurrencer.
C'est pas faux.

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4283
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 23 janvier 2020, 15:13

Image
(1999)

Dernier film du maître. Le testament d'un cinéaste unique, visionnaire, perfectionniste, virtuose, cérébral, lucide et profondément humaniste. "Eyes Wide Shut" ou la rencontre d'un couple star et glamour avec un explorateur de l'âme humaine. À la vision du film, on se rend compte à quel point Tom Cruise et Nicole Kidman se sont littéralement mis à nu devant la caméra de Stanley Kubrick. Drame psychologique sondant les zones d'ombre obsessionnelles, les secrets érotiques, les non dits et la jalousie suscitée entrainant la quasi destruction du couple, "Eyes Wide Shut" se vit comme un long rêve ou cauchemar éveillé, une suite de pulsions sexuelles non assouvies et de désirs dont on ne saura s'ils ont été comblés ou fantasmés. Comme si le cinéaste avait voulu filmé la psyché du couple et du spectateur voyeur. Et c'est en cela, en plus de sa perfection visuelle et technique, que cette œuvre testamentaire déconcerte, fascine et envoûte. L'ultime merveille d'un des plus grands cinéastes du 7ème art.

SUBLIME !!!

:wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4283
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 24 janvier 2020, 07:48

Image
(1957)

La rencontre de deux monstres sacrés de l'âge d'or d'Hollywood. Laurence Olivier, acteur shakespearien par excellence, et Marilyn Monroe, adepte de la méthode Actor's Studio, font des étincelles dans cette comédie au charme suranné et théâtrale. Un splendide technicolor et de savoureux dialogues ajoutent un charme certain à ce film rare et méconnu. Un divertissement délicieux.

8-)
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7276
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 25 janvier 2020, 15:49

Aujourd'hui:
Image
de Adrian Grunberg (2019)

Un cinquième et dernier (?) volet d'une des sagas les plus iconiques du cinéma brutal et sans concession porté par un Stallone habité et vieillissant qui,comme son héros,semble porté tout le poids d'une vie sur ses épaules.....crépusculaire,rageux et à sa façon émouvant,"Rambo,last blood" clôt de manière magistrale une saga qui aura marqué l'histoire du cinéma au travers de son héros,hanté encore et toujours par ce qu'il a vécu et qui tente de se réconcilier avec la vie et le monde qui l'entoure....un film sincère dans sa démarche,impressionnant et généreux...chapeau bas Mr Stallone !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4283
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 25 janvier 2020, 22:54

Image
(1992)

Tout à la fois drame et comédie romantique teintée de fantastique, "Forever Young" permet de retrouver Mel Gibson dans un très beau rôle qu'il joue avec tendresse et finesse. Entouré de l'excellente Jamie Lee Curtis et du tout jeune Elijah Wood, il interprète à merveille cet aviateur à la recherche de son grand amour. Une histoire émouvante, drôle qui fait chaud au cœur.

TOUCHANT !!!

8-)
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7276
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 25 janvier 2020, 23:49

Ce soir:
Image
de Quentin Tarantino (2019)

Un superbe hommage à l'âge d'or Hollywoodien doublé d'un regard bienveillant sur ces seconds rôle dont on ne connait jamais le nom même si on les a déjà vu mille fois,ce "Once upon a time in Hollywood" est peut-être le film le plus juste de son réalisateur et le plus authentiquement sincère...mais,si on met de côté l'interprétation absolument géniale de tout le casting,la reconstitution admirable de l'époque (décors,costumes) et la narration maîtrisée,on ne peut s'empêcher de constater que Tarantino tombe encore dans ses travers de mise en scène et comble parfois l'espace avec ses tunnels de dialogues inutilement longs....pas le meilleur film de son réalisateur mais un long métrage finalement audacieux et....touchant !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4283
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 26 janvier 2020, 09:49

Mr a a écrit :
25 janvier 2020, 23:49
Ce soir:
Image
de Quentin Tarantino (2019)

Un superbe hommage à l'âge d'or Hollywoodien doublé d'un regard bienveillant sur ces seconds rôle dont on ne connait jamais le nom même si on les a déjà vu mille fois,ce "Once upon a time in Hollywood" est peut-être le film le plus juste de son réalisateur et le plus authentiquement sincère...mais,si on met de côté l'interprétation absolument géniale de tout le casting,la reconstitution admirable de l'époque (décors,costumes) et la narration maîtrisée,on ne peut s'empêcher de constater que Tarantino tombe encore dans ses travers de mise en scène et comble parfois l'espace avec ses tunnels de dialogues inutilement longs....pas le meilleur film de son réalisateur mais un long métrage finalement audacieux et....touchant !

8-)
+1 ;)

:arrow: viewtopic.php?f=11&t=1299&p=43030#p43030

8-)
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Répondre