(vide) (vide) (vide)
 
Logo The Web France Photo des cinq membres du groupe
Fan-Club officiel francophone de Marillion
 
 


8 chroniques pour ce disque - Note moyenne : 5,6/10
Trier par    [ date ↓ ]   [ auteur ]   [ note ]


Par Laurent-TWF, le 09/09/2012 à 12:21. Note : 7/10

J'avoue que j'étais un peu sceptique à l'idée d'un album "studio" acoustique. Finalement, les nouvelles versions sont très intéressantes et permettent même de redécouvrir certains morceaux comme Hard as Love ou Quartz. Je ne suis par contre toujours pas vraiment convaincu par la version acoustique de The Space, j'aime trop la version origéniale...
Mais on sent vraiment que le groupe, avec cet album, voulait se faire plaisir et a essayé de relever le défi de donner une orientation différente à des morceaux qui lui tient à cœur en introduisant de nouveaux instruments. Même si on aurait éventuellement pu souhaiter qu'ils aillent plus loin, le résultat final est de très bonne facture et le défi largement réussi.
Comme d'habitude, la tournée, accentuée par le fait que l'intégralité de l'album a été joué chaque soir, a donné encore plus de relief aux morceaux.



Par nat, le 05/12/2011 à 09:35. Note : 5/10

L'acoustique, ça peut être interessant, mais bien dosé et quand les morceaux se prêtent à l'exercice. Alors, quand j'ai vu la liste.... Comment allaient-ils s'y prendre pour transformer des joyaux tels que Interior Lulu, Out of this world, The space dont le succès est en grande partie dû à l'orchestration électrique?
J'avoue ne pas avoir été entièrement convaincue par le résultat final, même si quelques bonnes surprises sont apparues par-ci, par là.
Et la première est venue de ce morceau que je zappe systématiquement sur this strange Engine: Memory of water.
Ainsi dépouillé, juste H et quelques cordes, c'est assez beau. Même constat pour Go et This is the 21st century.
Quand à Out of this this world, même si l'original est intouchable, je trouve qu'ils ont su conserver cette impression de profondeur et de tristesse, la voix de H ayant encore une fois de plus frappé.

Mais pour ce qui est du reste, c'est tout de même un peu long et soporifique parfois, la palme revenant à des morceaux comme Interior Lulu, enormément raccourci et privé du coup de son interessante progression , Quartz où le jeu de basse de l'ami Pete a été remplacé par un xylophone, curieux ... ou encore The space qui perd un peu son côté aérien.

De toute évidence, c'est un album qui se bonifie avec le temps. Il y a quelques semaines, j'aurais mis 3 ou 4. Aujourd-hui, je me laisse toucher par la magie de certains passages. Mais bon, Marillion reste avant tout pour moi un groupe qui excelle dans les ambiances électriques, avec les jolies nappes de synthé et les guitares.




Par Mr a, le 22/09/2011 à 12:55. Note : 6/10

Quel intérêt de faire ce genre de disque si ce n'est commercial? Car l'intérêt artistique est bien mince,
Marillion est un groupe électrique et non acoustique (et qu'on ne vienne pas me parler de Strange engine qui n'est pas acoustique hein?).
Non, je n'y arrive pas; c'est l'"album" que j'écoute le moins car je n'accroche pas du tout sur les versions: ils ont même réussi (à mon goût, attention) à tuer "out of this world" qui perd ici toute sa puissance émotionnelle.
Dans le genre, je préfère le live "unplugged at the walls".
Je considère donc ce disque comme une parenthèse dans la discographie de Marillion.



Par Passpass, le 09/11/2010 à 13:13. Note : 2/10

Bof
De toute façon, j'ai toujours eu du mal avec la musique accoustique. Le seul qui joue accoustique sans m'ennuyer, c'est Neil Young.
Mais le pire, c'est jouer accoustique des morceaux au départ électriques. Ca fait "light"; du Marillion light.
J'ai vraiment du mal lorsqu'on dénature un morceau. Ce sont les instruments, les sons et les arangements qui donnent la couleur du morceau, enlevez les, et ça devient du noir et blanc, à l'image de la pochette.
Par contre j'adore les morceau accoustiques qu'on écrit nos Marillos, notament Faith sur SWE.



Par fishillion, le 24/09/2010 à 10:35. Note : 5/10

bof bof je n'est rien a rajouter



Par Caro, le 16/06/2010 à 20:05. Note : 6/10

Un album récréation bien sympathique en attendant l’inspiration pour le nouvel opus. Un bon moyen également de faire patienter les fans… Bien qu’un certain nombre de ces « nouvelles » versions aient déjà été entendues lors de prestations live, les 5 membres du groupe ont eu l’air de se faire plaisir à retravailler quelques-uns de leurs anciens titres. L’album s’écoute facilement. On (re)découvre « Wrapped up in time », un peu noyée dans Essence. « The Space » prend une nouvelle dimension, plus profonde dans sa version épurée. En revanche, cet album contient aussi LE titre qui me hérisse le poil (le seul de tous les albums de Marillion période H) : la nouvelle version de « Hard as Love ». Certes, si l’on n’y prête pas trop attention, la chanson passe bien. Mais si on regarde le texte, désolée, mais pour moi, ça ne va pas. La musique se doit d’être rocailleuse. Enfin, « Dur comme l’amour », entonné par les lutins de Noël (= les chœurs à la fin du morceaux)… Et puis quoi encore !
A part ça, pour un album jugé « sans plus » à la première écoute, il aura quand même beaucoup tourné dans notre platine. Même si, dans le genre acoustique, je préfère « Unplugged at the Walls ».



Par TiCi, le 16/06/2010 à 17:22. Note : 8/10

Un album à part dans la discographie. Un pari risqué, mais relativement gagné par le groupe.
Certains titres sont transformés, en bien (comme Interior Lulu) ou en mal (Hard as love est devenue quasiment parodique). D’autres sont mis en valeur et rafraichis (Wrapped up in time, Go...). On gagne même un inédit, une petite berceuse très répétitive mais assez attachante (It’s not your fault).
Un album de réinterprétations à écouter comme des versions alternatives, surtout sans chercher à retrouver les sensations des morceaux originaux (pour ça, il reste… les originaux).
On trouvera alors son compte d’inventivité et de belles mélodies, dans une ambiance plus intimiste qu’à l’accoutumée, qui permettra aussi de faire découvrir Marillion aux oreilles non averties.



Par chtimarillion, le 31/05/2010 à 12:03. Note : 6/10

difficile à noter,album sympathique qui donne un peu de plaisir et qu'on met dans sa chaine hifi quand on a des invités à un repas et qui ne connaissent rien à la musique
tout le monde dit:"c'est sympa ça,c'est quoi?
ha bon c'est marillion? c'est pas mal..."
et on leve les yeux dans sa tête en se disant oui oui c'est pas mal...
bon souvenir de concert cependant







Paperlies Version 3.0 © 2004 - 2017 The Web France
461327 visiteurs - 26 visiteurs sur le site - 1 visiteur sur cette page.
Retour en haut de la page
 
  (vide)